Les gestes et aspirateurs pour lutter contre les acariens

Pourquoi faut-il se débarrasser des acariens ?

Au moins 3 millions par lit, 10 000 par grain de poussière. Leur durée de vie est limitée, puisqu’ils meurent au bout de 6 semaines. Pourtant, les acariens se reproduisent en permanence et sans adopter les gestes nécessaires, ils peuvent devenir une nuisance sérieuse.

En effet, ils vont préférer les tissus, les endroits chauds et légèrement humides. Serviettes, draps, matelas, canapé, peluches, rideaux, et bien sûr moquettes… Tout ce qui retient la poussière deviendra leur petit nid douillet. Ils se nourrissent des peaux mortes, des cheveux et des fibres alimentaires. Jusque là, rien d’alarmant : il est parfaitement normal d’avoir des acariens chez soi. Ce n’est d’ailleurs pas à proprement parler une vermine.lutter contre les acariens

Le problème, c’est qu’ils causent jusqu’à 44% des allergies domestiques ! L’être humain est particulièrement sensible à leurs déjections. Une maison où la population d’acariens est mal contrôlée peut devenir un enfer. Maladies respiratoires, oculaires, cutanées… Si les symptômes se multiplient chez vous, il est temps d’adopter les gestes qui vous permettront de limiter leur population.

Quelques gestes pour lutter contre les acariens

S’il est conseillé, pour commencer, de préférer le lino, le vinyle, le carrelage et le parquet à votre moquette, il existe d’autres solutions moins contraignantes. L’acarien a un ennemi suprême : l’aspirateur. D’une part, l’aspirateur se débarrasse de la poussière, dans laquelle l’acarien est comme un coq en pâte. D’autre part, il est souvent chaud. Or les acariens meurent lorsqu’ils sont soumis à une température supérieure à 55 degrés.

Puisqu’ils aiment l’air chaud et humide, aérez les chambres et le salon pendant au moins trente minutes, quelle que soit la saison. Il faut garder à l’esprit que les acariens vont surtout proliférer en hiver, où la maison est plus chaude et l’air moins renouvelé. Contrôler l’hydrométrie de votre maison est la clé, il en va de même pour la température.

Limitez la température de votre maison à 18 ou 19 degrés – c’est par ailleurs conseillé pour notre santé aussi, sans parler de la facture d’énergie ! En dessous de 20 degrés, le cycle reproductif des acariens est considérablement réduit.

Si vous avez une moquette, passez l’aspirateur au moins deux fois par semaine, sans oublier de coins. À l’occasion de votre ménage, utilisez un spray nettoyant pour moquette. Il forme une mousse qui sèche et se solidifie, qui capture les acariens autour de la fibre. Il suffit alors de l’aspirer pour avoir une moquette impeccable.

En ce qui concerne votre literie, passez toujours vos draps en machine à 60 degrés ou plus, et ne les remettez pas avant qu’ils soient parfaitement secs. Idéalement, si c’est possible, lavez votre oreiller et couette une fois par mois. Des produits acaricides, à l’efficacité relative, peuvent vous permettre de traiter votre matelas une fois par mois environ; ils seront inopérants si vous n’avez pas en amont suivi les consignes ci-dessus.

Les aspirateurs nouvelle génération contre les acariens

Nous l’avons dit, le nid des acariens, c’est la poussière. Si aspirer régulièrement votre chambre et sous le lit permet de réduire sa population, certains modèles d’aspirateurs sont particulièrement efficaces pour les chasser.

Le danger d’un aspirateur classique, c’est qu’il rejette une partie des acariens – notamment les œufsaspirateur contre les acariens – à travers le filtre car ils sont assez petits pour passer le maillage. Les nouvelles générations d’aspirateur ne laissent absolument rien passer, ce qui garantit un air pur après le ménage.

C’est le cas des aspirateurs Dyson par exemple. Ils sont optimisés pour lutter contre tous les allergènes, même ceux qui échappaient à un aspirateur classique : pollen, acariens, particules… Les ingénieurs Dyson se sont penchés sur la question et en ont fait le cœur des designs de leurs produits depuis 2015. Le best-seller de la marque, le Dyson DC33 Origin, en est un bon exemple.

Un maître mot : étanchéité. Les particules capturées par l’aspirateur ne ressortent absolument pas, et les fuites d’air dans la machine sont prévenues. Grâce à un système dit « cyclone », la quasi-totalité des poussières, acariens et saletés sont séparées de l’air. C’est la force centrifuge qui permet d’écarter les particules plus lourdes. L’air rejeté par la machine est parfaitement pur, contrairement aux modèles classiques !

Vous pouvez consulter notre guide d’achat pour trouver l’aspirateur sans sac qui vous convient le mieux. Nous avons aussi effectué un comparatif des meilleurs aspirateurs avec sac, qui vous présente les produits phares aujourd’hui disponibles sur le marché.

Filtres et accessoires d’aspirateurs pour lutter contre les acariens

Si vous possédez déjà un aspirateur et que vous ne comptez pas en changer, quelques accessoires peuvent vous aider dans votre guerre contre les acariens.

Les filtres H.E.P.A. se posent à la sortie d’air de votre appareil. Ils sont suffisamment fins pour capturer les particules et débris d’acariens, y compris leurs excréments auxquels nous sommes tous allergiques à un certain degrés. L’air expulsé par l’aspirateur ne redistribue donc plus les poussières dont vous essayiez de vous débarrasser !

huile essentielle aspirateur contre les acariens

Pour les adeptes de solutions naturelles, vous pouvez faire fuir les acariens en déposant quelques gouttes d’huiles essentielles sur le filtre de votre aspirateur. L’eucalyptus, la lavande ou encore la menthe poivrée ont des vertus reconnues. Ils agissent comme un répulsif naturel non seulement contre les acariens, mais aussi contre tous types de vermines. Adieux cafards, mouches, puces…

N’oubliez pas aussi de bien nettoyer le filtre de votre aspirateur régulièrement. Nous avons rédigé pour vous un guide qui vous expliquera les bienfaits – et les étapes – de ce réflexe important pour l’hygiène de votre maison !

Nous serions ravi d'avoir votre avis

Laisser un commentaire